Tony Blair et Nicolas Sarkozy


Le Premier ministre britannique admire beaucoup Nicolas Sarkozy .
Ajoutant même Il est fort, il est clair, il est moderne. Ce sont les qualités très importantes dans le monde actuel...
ET sur le Parti Socialiste ?

Interrogé sur le parti socialiste, Tony Blair a répondu qu'il s'agissait "d'un choix que le Parti socialiste français devait faire" (se réformer)
"A leur place, j'examinerais les causes de la défaite" et ensuite "le principe de base devrait toujours être, ce qui est bon pour le pays".
C'était une interview sur France 2, du 22 mai relayée par internet (rappel : je n'ai pas la télé !)

"J'ai beaucoup d'amis parmi les socialistes français", a souligné M. Blair avant d'ajouter que "toute politique progressiste ayant pour ambition de remporter les élections se doit d'être une politique du futur, qui ne se contente pas de concepts passés, certes très traditionnels mais parfois un peu dépassés".

Tony Blair, qui doit quitter Downing Street le 27 juin après 10 ans au pouvoir, a reconnu que le tournant qu'il avait fait prendre à son propre parti devenu le New Labour en le rapprochant du monde de l'entreprise, tout en prônant un marché du travail plus flexible et une réforme du secteur public, lui avait attiré les critiques de l'aile gauche des travaillistes.



Ajouter votre commentaire
- le 13 juillet 2007 à 17 : 53
par :
1











Le site : Accueil - CONTACT

sur le forum : acheter le site location de voitures ? Oui possible
LIRE NEWS et commentaires.


Quand Ternoise cause... le Lot tremble ? (le président du département ?)